Technologie et Innovation, quand le Kenya fascine par son dynamisme

Bien que le Kenya ait un taux d’alphabétisation beaucoup plus élevé que le Sénégal, je crois que les deux pays sont semblables à bien des égards, ne serait-ce l’avantage côtier en ce qui concerne l’accès de la bande passante. Par contre, la seule différence est que le Kenya a embrassé la technologie d’une manière considérable et omniprésente. Partant du vendeur sur le coin de la rue jusqu’aux décideurs et en passant par les PME, le peuple Kenyan a accueilli les TIC à bras ouverts et la technologie y est utilisée comme un tremplin vers la croissance.

Aujourd’hui et grâce à un environnement propice à la création, le pays a pu dépasser le rôle de simple consommateur et se hisser au stade de créateur de son propre contenu : succès international de M-Pesa, Ushahidi et d’autres. Rien que l’an dernier, un groupe de jeunes développeurs Kenyans (Virtual City) a remporté la bagatelle d’1 million de dollars lors du challenge Nokia et en ayant concouru contre des équipes de tous les centres technologiques que vous pouvez penser dans le monde entier.

Carte des utilisateurs d’Ushahidi dans le monde

Si on fait un zoom sur le paysage Tech mondial, l’on voit qu’une nouvelle ère s’ouvre actuellement et l’heure est au rassemblement dans les centres ou Hubs technologiques. Ces hubs sont des centres d’incubation pour les entrepreneurs et développeurs dans l’intention de faire converger les idées, consolider les compétences et attirer les investisseurs. On sait, par ailleurs, qu’en rassemblant préalablement les poches de talents dispersés, profitant des ressources comme la bande passante, l’espace bureau, et un soutien juridique, l’on peut parvenir à créer une mini Silicon Valley qui finira par aboutir à quelques percées dans le domaine.

Ainsi, après le succès de Y Combinator aux États-Unis et l’émergence de centres similaires en Grande-Bretagne, Chine, Israël et pratiquement toutes les nations modernes, l’Afrique n’est pas prête à être en reste. Le Kenya a maintenant 4 incubateurs de classe mondiale, le Nigeria passe à l’acte et l’Afrique du Sud est en avance avec Silicon Cap et Umbono Google (premier centre d’incubation du géant en Afrique).

Le modèle est frappant : les entrepreneurs et les promoteurs doivent se regrouper pour créer un écosystème technologique dynamique et durable. Silicon Valley a été un succès parce qu’ils ont formé un groupe de mastodontes (Business Angels et VC) qui débitent des milliards de dollars aux start-ups sans compter. Et, le monde a pris note et se lance avec ses propres versions micro et ses propres moyens.

Pour le Sénégal, cet avenir numérique peut arriver mais un système d’organisation à base d’incubateurs serait obligatoire pour avancer. Car notre économie vicieuse va déchirer toute startup qui tente de « faire cavalier seul ». En guise d’illustration, on note un réel changement dans le pays, en terme d’activités (bientôt le premier Startup Weekend) et de formation, depuis la création du CTIC Dakar, premier incubateur du Sénégal. Alors, imaginons juste qu’on se retrouve avec plus de 5 hubs de ce type dans le pays. Rien de bien utopique, parce qu’en fin de compte, tout ce qu’il faut c’est une immense motivation, un espace bureau bon marché, un accès internet de très haut débit, et du personnel (de bons mentors expérimentés).

2 réflexions sur “Technologie et Innovation, quand le Kenya fascine par son dynamisme

  1. Pingback: Technologie et Innovation, quand le Kenya fascine par son dynamisme | Business, Tech & Startups africaines | Scoop.it

  2. Pingback: Technologie et Innovation, quand le Kenya fascine par son dynamisme | Afrique et Intelligence économique (competitive intelligence) | Scoop.it

Réagir au billet

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s