Facebook : l’entrée en bourse confirmée

Après plusieurs jours de spéculations, le géant des réseaux sociaux Facebook vient de déposer finalement son dossier d’entrée à la Bourse de New York. Une IPO qui est valorisée à 100 milliards de dollars et qui devrait lever à cette occasion quelque 5 milliards de fonds nécessaires à son développement. Ce qui la met derrière le géant de la technologie Apple valorisée actuellement à 427 milliards, mais devant Amazon (81 milliards) et de Hewlett Packard (52 milliards). Un grand pas de géant pour une startup qui a vu le jour en 2004 dans une chambre d’université de Harvard. quelle histoire !

Une introduction en bourse, pourquoi maintenant ?

La première et principale raison relève de sa croissance exponentielle. Si Facebook  était un pays, il serait le troisième plus grand au monde avec ses 846 millions d’utilisateurs (plus de 500 millions d’utilisateurs connectés par jour). Trois minutes sur quatre passées sur l’ensemble des réseaux sociaux l’est sur Facebook. Et il est important, même, de garder à l’esprit que le but de toute startup est de chercher une entrée rapide en bourse pour pouvoir lever des fonds importants qui vont ensuite lui permettre d’intensifier son développement et de financer ainsi ses évolutions futures.

L’objectif pour Mark Zuckerberg et son équipe, c’est donc d’arriver à lever 5 milliards de dollars auprès des investisseurs qui vont espérer en retour de fabuleux profits potentiels. Ces fonds vont alors permettre à la firme de se développer et concurrencer les réseaux « locaux », leaders dans certains marchés du globe : Orkut au Brésil, StudiVZ en Allemagne, Mixi au Japon, hi5 au Portugal…

Une introduction en bourse, qu’est-ce qui va réellement changer ?

  • Zuckerberg dans le top 10 des milliardaires.

En devenant public (au sens américain du terme), Facebook permettrait à son fondateur de toucher le jackpot en se hissant au top 10 des milliardaires du monde avec près de 30 milliards de dollars. Roi du Net à 27 ans, Mark Zuckerberg ne sera pas le seul gagnant de cette opération. Deux des premiers investisseurs à avoir misé sur Facebook, Peter Thiel, co-fondateur de Paypal, et James Breyer, partenaire du fonds d’investissement Accel Partners, vont faire une culbute monumentale, tout comme une partie des salariés : un tiers des 3 000 employés de Facebook devraient devenir millionnaires !

  • Plus de publicités et de jeux sociaux

Normalement, une entrée en bourse, ça change pas grand chose du coté des utilisateurs comme vous et moi. À l’heure actuelle, Facebook tire ses revenus de la publicité et des applications développées par d’autres entreprises comme Zynga pour le réseau social. Alors, chers lecteurs, ne vous attendez pas à un Facebook sans publicité, cela va s’accentuer et se basera sur vos recherches ou sur ce que vous aimez : de la publicité ciblée. Investisseur n’est pas philanthrope, les actionnaires du réseau social vont donc suivre de prés la situation financière de la firme en l’occurrence son chiffre d’affaires.

  • Extension du coeur de métier

Une fois que la firme aura engrangé assez d’argent, il se pourrait bien qu’elle aille se payer quelques startups dans la Silicon Valley comme l’a fait Google en son temps. Sur un plan stratégique, c’est dans l’intérêt de Facebook de racheter des sociétés pour étendre son cœur de métier.

2 réflexions sur “Facebook : l’entrée en bourse confirmée

  1. Pingback: Facebook : l’entrée en bourse confirmée | Entrepreneuriat en Afrique | Scoop.it

  2. Pingback: Pages Facebook : Un regard sur les nouvelles fonctionnalités qu’apporte la Timeline « InnovEnjeu – Business, Web et Technologies en Afrique

Réagir au billet

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s