Twitter en Afrique : We Follow !

Du Cap au Caire en passant par Lagos et Nairobi, le réseau social Twitter a gagné largement du terrain, en partie grâce au développement du mobile à portée de tous. C’est le résultat qui sort de l’étude et l’analyse faites par Portland communications, un conseil indépendant britannique impliqué dans les communications stratégiques, affaires publiques, affaires internationales et la recherche numérique.

La carte de l’Afrique à l’heure du célèbre réseau de microblogging. 

Dans cette étude, Portland a tenté de manière exhaustive d’utiliser une carte des pays les plus « twitophiles » en Afrique. Et avec l’aide de Tweetminster, ils ont analysé plus de 11,5 millions de Tweets géolocalisés provenant du continent au cours du dernier trimestre de 2011. Cette analyse pan-africaine du trafic Twitter a été complétée par une enquête auprès de 500 des Tweeters les plus actifs d’Afrique.
Et le résultat est sans appel :

  • Ce sont les jeunes, et non les dirigeants (politiques, hommes d’affaires, etc) qui sont le moteur de la croissance de Twitter en Afrique, à partir des périphériques mobiles.
  • Le top 5 des pays utilisateurs de Twitter sont l’Afrique du Sud(5.030.226), le Kenya (2.476.800), le Nigéria (1.646.212), l’Egypte (1.214.062) et le Maroc (745 620).

Faits intéressants.

–68% pour cent des personnes interrogées disent utiliser Twitter pour suivre les nouvelles et uniquement 2% l’utilisent pour rechercher des opportunités d’emploi.

–Mark Flanagan, partenaire de Portland pour les communications numériques, déclare : «Une des conclusions les plus surprenantes de cette recherche est que l’écrasante majorité des personnalités publiques n’ont pas encore rejoint la Twittersphere naissante de l’Afrique. Avec quelques exceptions notables, nous avons constaté que les chefs d’entreprise et politiques ont été largement absents des débats qui se jouent sur Twitter à travers le continent. Mais comme le réseau décolle en Afrique, les gouvernements, les entreprises et les agences de développement ne peuvent vraiment plus se permettre de rester en dehors d’un nouvel espace où le dialogue aura lieu.»

–Twitter peut nous aider à former de nouveaux liens entre africains au sein de notre continent. L’étude dit que la majorité des personnes interrogées ont affirmé qu’au moins la moitié des comptes Twitter qu’ils suivent sont basées sur le continent.

–Beatrice Karanja, directeur associé et chef de Portland à Nairobi, affirme : «Nous avons vu le rôle central que Twitter a accompli dans les évènements au Maghreb l’année dernière, même s’il est clair que l’Afrique est vraiment à ses débuts. Le réseau social cherche à aider l’Afrique et les Africains à se connecter de façon nouvelle et à échanger des informations et des vues. Ce qui ne peut qu’être bon, et pour l’Afrique comme pour le reste du monde. »

–Enfin, notre pays le Sénégal ne figure pas encore dans la carte. Cependant, quand on voit le dynamisme des hashtags tels que #senegal, #kebetu, etc, l’on ne peut que rester optimiste. Le blog Innov’enjeu, quant à lui, y participe et utilise activement Twitter depuis quelques mois. Nous envoyons des liens vers nos histoires mais aussi, j’utilise le réseau Twitter pour partager et recueillir des nouvelles. Vous pouvez nous suivre ici : @innovenjeu

Une réflexion sur “Twitter en Afrique : We Follow !

  1. Pingback: Twitter en Afrique : We Follow ! | Entrepreneuriat en Afrique | Scoop.it

Réagir au billet

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s