L’écoute active : l’art de savoir écouter

Qu’il soit expérimenté ou non, sénégalais ou américain, l’entrepreneur est naturellement enthousiaste et passionné (s’il ne l’est pas, il ne devrait pas être entrepreneur). Cette passion conduit souvent à «parler plus qu’il n’est nécessaire à un moment particulier ou une situation précise».

J’ai moi-même été maître en « blabla inutile » à de multiples reprises. Dans la plupart des cas, je souhaitais me taire mais en vain. Toutefois, j’aurais tendance à penser que j’ai amélioré ce vilain petit défaut ces dernières semaines. Cela n’a pas été facile. Croyez-moi.

Rien n’est plus puissant qu’une capacité de résumer un morceau de pensée d’une manière simple et percutante.

Ça paye vraiment de savoir se taire et d’écouter ce que les autres (clients et prospects) ont à dire. Savoir écouter sa clientèle peut être un outil extrêmement puissant pour un créateur d’entreprise, si utilisé intelligemment. Voici quatre petits conseils sur comment appliquer l’écoute active ?

Quand une idée apparaît dans vos correspondances avec les clients potentiels, notez-le bien quelque part afin de pouvoir l’exprimer en vos propres mots et le répéter pour s’assurer que vous avez compris le sens.

Demandez-leur de vous donner des suggestions par ordre d’importance. Souvent, une liste de vingt suggestions suffit pour mesurer la perception qu’ont les clients sur un produits.

Engagez des moyens pour que le client se sente comme s’il était votre unique interlocuteur. Rassurez-le également que vous repartirez avec des choses concrètes à envisager parmi ses riches suggestions.

Admettre quelque chose d’impossible est constructive, car alors quand vous acceptez une suggestion, ils savent que vous ne pouvez l’appliquer qu’après moult réflexions. Alors affichez-leur votre honnêteté vers une mise en place des attentes raisonnables. Vos clients savent que tout une panoplie de leurs idées ne peut se faire, ils apprécieront à juste titre votre bonne foi.

Une réflexion sur “L’écoute active : l’art de savoir écouter

  1. Merci. Cependant comment pouvons nous comporter en business dans un milieu ou le climat secu n,est pas certain, ou les agents de l,Etat vous voient comme des vaches ä traire du fait qu,ils sont mal payes et suites ä l,impunite de la part du pouvoir.

Réagir au billet

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s